Test Canon RF 50mm f1.2 : un investissement qui vaut le coup ?

test Canon RF 50mm F1.2

Le RF 50 mm f1.2 est idéal pour des photos de portrait, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Sa grande ouverture et sa plage focale offrent un rendu unique, que vous n’obtiendrez pas avec tous les objectifs. Vous hésitez avec le RF 85mm 1.2 ? Pour vous aider à choisir, voici le test du RF 50mm f1.2, avec un petit comparatif en bonus. 

Les caractéristiques du Canon RF 50mm f1.2 

Pour commencer, voici sa fiche technique : 

  • Type de monture : Canon RF
  • Dimensions : 89,8 × 108 mm
  • Poids : 950 g 
  • Ouverture maximale : f/1.2
  • Ouverture minimum : f/16
  • Diaphragme : 10 lamelles 
  • Rapport de reproduction : 0,2 x
  • Distance de mise au point minimale : 0,40 m 
  • Diamètre du filtre : 77 mm 
  • Tropicalisation : oui 
  • Stabilisation : non 
  • Pare-soleil : inclus 

Du côté de la construction, on retrouve tous les indispensables : bague de mise au point, bague de contrôle crantée, bouton AF/MF et bouton limitateur de plage AF. 

Notez aussi qu’il ne s’agit pas d’un objectif compact comme peut l’être le RF 50mm f1.8.  

Les performances optiques du Canon RF 50mm f1.2 

Le type de photos que vous pouvez obtenir

Grâce à son ouverture lumineuse et sa focale de 50 mm, cette focale fixe est particulièrement à l’aise pour des photos en intérieur. C’est même plus pratique qu’une focale de 85 mm qui manque parfois de recul. Avec un 50 mm, vous n’avez pas besoin de vous éloigner de plusieurs mètres pour prendre la photo que vous voulez. Voici quelques photos typiques que vous pouvez obtenir : 

ISO 100, 1/800e de seconde

Avec l’ouverture 1.2, on obtient une belle profondeur de champ qui permet de bien séparer le sujet de l’arrière-plan. Et même sur le capteur de 45 Mpx du Canon R5, le piqué est absolument magnifique. 

La qualité du piqué 

J’ai testé le piqué sur le Canon EOS R5 et son capteur haute résolution de 45 Mpx. Même avec une si haute définition, le piqué est absolument magnifique.
Dès f1.2, le piqué est d’une excellente qualité. Il s’améliore ensuite en fermant 1/3 de stop. Pour avoir une homogénéité parfaite sur les côtés, il faut fermer à f/4. 

L’autofocus  

Rien à reprocher au système autofocus, je n’ai pas réussi à trouver ses limites. Il est absolument parfait, quel que soit le sujet que vous photographiez : des vélos, des enfants qui courent, un chien qui vous fonce dessus… La mise au point suit toujours très bien son sujet. L’ouverture 1.2 permet en plus d’obtenir un arrière-plan bien crémeux. Le seul défaut de ce moteur AF, c’est qu’il est un peu bruyant. 

Retrouvez la
Masterclass Canon sur
http://masterclass-canon.com/

notice Canon
notice Canon

Le bokeh

Dès que l’arrière-plan se retrouve assez éloigné du sujet, le bokeh est très doux. Les billes sont bien circulaires, mais elles prennent rapidement une forme en œil-de-chat. À f1.8, il y a un peu d’onion-ring qui apparaît. 

Peu de défauts optiques 

Mis à part un peu de vignettage et de focus briefing, ce Canon RF 50mm f1.2 a vraiment peu de défauts. Je n’ai trouvé aucune aberration chromatique. Quant à la distorsion en barillet, elle se corrige très bien donc ce n’est pas vraiment un problème à prendre en compte. 

Comparatif Canon RF 50mm 1.2 vs Canon RF 85mm 1.2

Ce 50mm f1.2 a tout d’un objectif exceptionnel, mais qu’en est-il face au célèbre RF 85mm f.1.2 ? Comment se différencient-ils ? Est-ce qu’il y en a vraiment un qui est supérieur à l’autre ? 

La compacité 

La première différence assez flagrante, c’est leur encombrement. Le 50mm est deux fois plus léger, beaucoup plus petit et un peu plus fin (tout en étant 700 € moins cher). 

Le bokeh 

RF 85mm f1.2 à gauche, RF 50mm f1.2 à droite
RF 50mm f1.2 à gauche, RF 85mm f1.2 à droite

Bien évidemment, le bokeh n’est pas le même à cause de la focale qui joue forcément sur la compression des plans. Avec le 85 mm, l’arrière-plan semble proche, alors qu’on verra une grande partie du décor sur le 50 mm. C’est plus difficile d’avoir un arrière-plan épuré avec des billes de bokeh bien rondes en étant sur une focale de 50mm. En bref, vous aurez toujours un bokeh plus profond sur le 85 mm f1.2, mais le 50mm montre mieux l’environnement. Selon les scènes photographiées, l’un ou l’autre peuvent être avantageux. 

Le vignettage 

Le RF 50mm f1.2 a beaucoup plus de vignettage que le 85mm, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. 

Le piqué 

RF 85mm f1.2 à gauche, RF 50mm f1.2 à droite

En zoomant au centre, on s’aperçoit que le piqué du RF 85mm f1.2 est légèrement plus fabuleux. La résolution, la définition et l’homogénéité sont meilleures. Pour autant, le 50mm f1.2 n’en reste pas moins un excellent objectif ! 

Ce n’est jamais évident de réussir à départager des objectifs aussi qualitatifs. Retenez simplement que le 85 mm f1.2 sera plus approprié pour des portraits en extérieur, et que le 50 mm f1.2 convient parfaitement en intérieur.

Et vous, lequel vous tente le plus ? Pour encore plus de conseils, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe Facebook des propriétaires Canon

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

%d blogueurs aiment cette page :