nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Quel APPAREIL PHOTO acheter en 2024 ? Le guide pour tous les budgets 

Table des matières

Choisir son appareil photo peut vite se transformer en parcours du combattant. Que vous soyez débutant ou professionnel, ce guide d’achat 2024 vous présente les meilleurs appareils photo de 500 € à plus de 3 000 €. Découvrez quel budget vous devriez prévoir et les critères à considérer pour trouver quel appareil photo acheter en 2024.

Les critères pour bien choisir son appareil photo 

1 – La taille du capteur 

Le critère numéro 1 pour choisir le parfait appareil photo : la taille du capteur. Le capteur, c’est le cœur de votre appareil photo, c’est lui qui capture chaque image. Opter pour un capteur de grande taille offre des avantages considérables :

  • Flou d’arrière-plan : un capteur de grande taille permet d’obtenir le fameux flou d’arrière-plan, idéal pour isoler votre sujet et créer un rendu flatteur.
  • Qualité en basse lumière : un grand capteur permet de filmer dans des conditions de faible luminosité tout en préservant une qualité d’image exceptionnelle, que ce soit de nuit ou dans des environnements sombres.

Dans ce guide d’achat, je me concentre sur les capteurs APS-C et les capteurs plein format. J’ai choisi d’écarter le micro 4/3, qui à mes yeux, reste un peu dans l’ombre.

2 – Le capteur empilé 

C’est le type de capteur le plus haut de gamme. Il délivre une rafale extrêmement rapide et limite le rolling shutter ou le phénomène de banding

3 – La protection du capteur 

Une technologie qui est apparue peu à peu et qui permet de protéger le capteur contre les poussières lorsqu’on change l’objectif. Résultat ? Une meilleure résistance contre les tâches de capteur ! 

4 – La définition du capteur  

Plus vous avez un capteur haute définition, plus vous avez de détails dans votre photo. Cela permet aussi de recadrer sa photo sans perdre en qualité. 

5 – La stabilisation 

La stabilisation vient compenser tous nos micro-mouvements pour permettre de prendre des photos bien nettes, même avec des vitesses très basses. 

6 – La performance ISO 

L’un des critères les plus importants qui vous indique la qualité d’image que vous aurez dès que la lumière vient à manquer. 

7 – L’obturation, l’AF et la rafale 

Il faut prendre en compte plusieurs choses : 

  • La réactivité de l’autofocus ;
  • La cadence de la rafale en obturation mécanique et électronique ;
  • Le rolling shutter (niveau de distorsion) ;
  • Le buffer (même si vous avez une rafale à 12 i/s, si la durée du buffer est de 1s, votre rafale va s’arrêter au bout de 1 seconde) ;
  • Le pré-déclenchement (permet de récupérer les photos prises 1 seconde avant d’avoir appuyé sur le déclencheur, très pratique en animalier ou avec des enfants !) ; 
  • La vitesse maximale d’obturation mécanique et électronique (1/4000e pour la majorité des boîtiers entrée de gamme, mais peut devenir insuffisant avec des objectifs très lumineux). 

💡 Rappel : 

  • Rafale mécanique : fonctionne très bien mais bruyante.
  • Rafale électronique : parfaitement silencieuse mais problème de banding en intérieur et de déformation sur des sujets rapides (un ballon de football peut se transformer en ballon de rugby). 

8 – L’ergonomie 

Quand on regarde l’ergonomie, il faut tenir compte : 

  • Du joystick : la meilleure interface pour modifier la position du collimateur. 
  • Du viseur : un viseur basse définition ne permet pas de savoir en un coup d’œil si la photo est bien nette. 
  • De la taille de l’écran : la différence entre 3“ et 3,2“ est assez significative. 
  • Du type d’articulation de l’écran : fixe, inclinable, retournable.  

9 – Le stockage 

La carte SD reste le stockage standard. La plupart des ordinateurs ont un lecteur de carte SD. C’est le stockage le plus courant, mais avec une vitesse limitée. 

Les boîtiers plus haut de gamme utilisent plutôt une technologie type CF-Express. Ce sont des cartes capables d’aller beaucoup plus vite et d’encaisser beaucoup plus de photos par seconde. 

10 – La tropicalisation 

Tous les appareils n’ont pas des joints spéciaux pour être protégés contre les averses, l’humidité ou la poussière

👆 Un critère important si vous shootez souvent dans des pays tropicaux ou sous de la pluie battante. 

11 – L’autonomie 

L’autonomie se calcule en nombre de photos. Sur les boîtiers d’entrée de gamme, il ne faut pas s’attendre à une grosse autonomie. 

Les appareils à moins de 1 000 €

À moins de 1 000 €, les performances sont standard : 

  • Pas de stabilisation ; 
  • Une seule carte SD (généralement plutôt lente) ; 
  • Pas de tropicalisation ; 
  • Pas de joystick ; 
  • Ergonomie limitée avec peu de boutons ; 
  • Autonomie parfois un peu faible. 

Dans cette sélection, je vous ai mis des boîtiers APS-C avec des capteurs de 24 Mpx. 

Mention spéciale pour le Canon R10, mon préféré dans cette gamme de prix ! 

  • Bon autofocus 
  • Rafale aussi rapide en mécanique qu’en électronique 
  • Buffer acceptable 
  • Joystick 
  • Écran retournable avec une belle qualité 
  • Autonomie respectable 

Tous les autres sont aussi de très bonnes alternatives : ils délivrent tous une bonne qualité d’image et une montée en ISO très correcte pour ce budget. Le seul sur lequel je suis le plus frileux, c’est le Canon R100. Avec son écran fixe, il se rapproche beaucoup trop de l’ergonomie d’un smartphone. Sans parler des composants de l’autofocus qui commencent à dater ! Il ne faut pas se laisser avoir par le prix. 

Récap : 

  • Canon R100, 655 €
  • Sony ZV-E10, 749 €
  • Canon R50, 799 €
  • Nikon Z30, 799 €
  • Fujifilm X-T30 II, 949 €
  • Canon R10, 950 €
  • Nikon Z50, 999 €

Les appareils entre 1 000 et 2 000 € 

Dans cette catégorie, vous avez le choix entre ce qui se fait de mieux en capteur APS-C ou en plein format mais avec des compromis. 

On commence à accéder à : 

  • la stabilisation
  • le double stockage
  • la tropicalisation
  • une meilleure ergonomie avec plus de molettes et de boutons. 

Canon R8, les compromis en plein format 

Le Canon R8 vous offre les performances d’un plein format et d’un très bon capteur. Mais à ce prix-là, il va falloir accepter quelques petits compromis : il n’a pas de joystick, pas de stabilisation et une petite autonomie. 

Canon R7, l’APS-C haut de gamme 

Le Canon R7 a tout ce qu’il faut : 

  • capteur de 33 Mpx ; 
  • super rafale ; 
  • AF performant ; 
  • buffer conséquent ; 
  • 2 ports de cartes ; 
  • tropicalisation. 

Très peu de compromis à faire sur ce boîtier, si ce n’est une taille de capteur qui est plus petite qu’un plein format. 

Récap : 

  • Nikon Zfc, 1 049 €
  • Fujifilm X-S20, 1 399 €
  • Nikon Z5, 1 549 €
  • Canon R7, 1 590 €
  • Canon R8, 1 699 €
  • Sony A6700, 1 699 €
  • Lumix GH6, 1 799 €
  • Lumix G9 II, 1 899 €
  • Fujifilm X-T5, 1 899 €
  • Canon R6, 1 949 €
  • Sony A7III, 1 999 €

Les appareils entre 2 000 et 3 000 €

Avec ce budget-là, vous pouvez accéder à de l’APS-C très haut de gamme ou du plein format avec une définition standard mais sans compromis. 

On accède notamment à : 

  • Capteur haute résolution de 40 Mpx ;  
  • Stockage rapide en CF-Express ;
  • Capteur empilé (le 1er de ce comparatif !) ; 
  • Rolling shutter correct (sur le Fujifilm X-H2 grâce au capteur empilé) ; 
  • Protection du capteur ; 
  • Puces dotées de l’IA (reconnaissance des sujets types avion, véhicule, oiseaux, insectes, etc.) ; 
  • Viseurs avec résolution supérieure (on est passé de 2,36 millions de points à 5,76 millions de points) ; 
  • Grosses batteries avec une excellente autonomie (notamment sur le Canon R6 Mark II et le Sony A7 IV). 

En plein format, ils ont tous des capteurs de 24 Mpx, à l’exception du Sony A7C II et du Sony A7 IV

⚠️ Attention à la stabilisation ! Certaines sont moyennes et d’autres commencent à être très bonnes. Par exemple : la stabilisation de l’A7C II (7 stops) est meilleure que la stabilisation de l’A7 IV (5,5 stops). 

Récap : 

  • Fujifilm X-H2, 2 099 €
  • Lumix S5 II, 2 199 €
  • Nikon Z6 II, 2 349 €
  • Lumix S1, 2 399 €
  • Sony A7C II, 2 399 €
  • Lumix S5 IIx, 2 499 €
  • Nikon Zf, 2 499 €
  • Fujifilm X-H2s, 2 649 €
  • Sony A7 IV, 2 699 €
  • Canon R6 Mark II, 2 775 € 

Les appareils entre 3 000 et 5 000 €

À ce prix-là, vous accédez au plein format haute résolution. La plupart des boîtiers de cette sélection ont minimum un capteur de 45 Mpx, voire 61 Mpx. 

👉 La haute résolution vous permet d’avoir énormément de détails. C’est génial en paysage ou en animalier ! Elle permet aussi de recadrer l’image tout en conservant la qualité. Et si vous avez besoin de faire des tirages immenses, il vaut mieux avoir un capteur haute résolution. 

Mais attention, tout le monde n’a pas forcément besoin de la stabilisation. Cela implique des problèmes de stockage. Les photos prennent beaucoup de place sur les disques durs et requièrent un ordinateur avec un processeur rapide pour pouvoir les ouvrir et les manipuler. 

Et l’ovni de cette gamme de prix, c’est le Nikon Z8, l’un des boîtiers les plus en vue de cette année. C’est le premier capteur empilé plein format disponible à ce tarif-là, quasi 2 000 à 3 000 € moins cher que la concurrence. Pour moi, c’est vraiment un boîtier remarquable. 

C’est aussi dans cette catégorie qu’on retrouve l’unique appareil avec un écran à la fois retournable et inclinable : le Sony A7R V

Récap : 

  • Lumix S1H, 3 299 €
  • Lumix S1R, 3 499 €
  • Nikon Z7 II, 3 549 €
  • Sony A7C R, 3 699 €  
  • Canon R5, 3 999 €
  • Sony A7S III, 4 179 €
  • Sony A7R V, 4 499 €
  • Nikon Z8, 4 599 €  

Les appareils à plus de 5 000 €

Si vous avez ce budget, vous accédez à la crème de la crème ! Les constructeurs mettent absolument tout ce qu’ils savent faire. Comme il n’y a pas de modèles plus chers, vous n’avez aucun compromis à faire. 

👉 Plein format avec capteur empilé. 

👉 Batteries spécifiques qui donnent une autonomie incroyable. 

👉 Rafales énormes. 

👉 Autofocus infaillibles. 

Que des boîtiers incroyables ! 

Attention aux Sony A9 II et au Sony A1. À l’heure actuelle, quelques rumeurs circulent autour d’un A9 III qui ne serait pas loin. 

Même chose pour le Sony A1 : ça fait longtemps qu’il n’a pas été mis à jour et les Jeux Olympiques approchent… Le successeur ne devrait pas tarder ! Peut-être à prendre en compte avant de les acheter tout de suite. 🤔

Récap : 

  • Sony A9II, 4 999 €
  • Canon R3, 5 899 €
  • Nikon Z9, 5 999 €
  • Sony A1, 7 299

J’espère que ce guide d’achat vous aura aidé à y voir plus clair ! N’oubliez pas que chaque situation est spécifique. Votre choix va dépendre de votre historique de photos, de vos habitudes, des objectifs que vous possédez déjà, de votre budget… 

Le meilleur magasin pour faire vos achats ? IPLN.fr ! Vous avez un tchat à disposition pour parler à un humain et obtenir un conseil personnalisé, vous allez être bluffé 😉 Vous pouvez soutenir mon indépendance en mettant le code créateur DAMIEN dans le panier. Un grand merci pour votre soutien, je touche 3 % de commission ! 🙏

Navigation

Catégories

5 erreurs de débutants

couverture BlogPhoto

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager