nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Canon R10 : le meilleur appareil photo pour 1000 € ?

test Canon R10

Table des matières

Beaucoup moins célèbre que le Canon R7, le Canon EOS R10 est pourtant plein de qualités : compacité, piqué, autofocus, mode vidéo… Sans parler de son prix : 999 €. C’est du jamais vu sur un appareil photo si performant ! Allez, je ne vous spoile pas, voici le test complet du Canon R10. 

Les caractéristiques du Canon EOS R10 

  • Capteur : APS-C 24,2 Mpx 
  • Stabilisation : non
  • Processeur : Digic X
  • Viseur : électronique, OLED, 0,39 pouce, 2,69 millions de points
  • Écran LCD : tactile, orientable, 1,04 millions de points
  • Taille de l’écran : 2,95 pouces
  • Autofocus : oui (détection humains, animaux, véhicules) 
  • Sensibilité ISO : 100-32 000 ISO (extensible à 51200 ISO)
  • Flash : oui
  • Rafale : 23 i/s (obturation électronique), 15 i/s (obturation mécanique)
  • Mode vidéo : 4K 30p (sans crop), 4K 60f (crop 1,56x) Full HD 120 i/s
  • Wifi : oui
  • Bluetooth : oui
  • Tropicalisation : oui (résistant poussière et humidité) 
  • Dimensions : 122,5 x 87,8 x 83,4mm
  • Poids : 382 g 
  • Prix : 979 €

Canon R10 : ce qu’il a de moins que le Canon R7 

Alors évidemment, comme le Canon R10 coûte 500 € moins cher que le Canon R7, il a forcément des choses en moins ! 

  • Capteur non stabilisé : vous avez simplement une stabilisation numérique. 
  • Capteur non protégé contre les poussières : lorsque vous l’éteignez, le capteur ne se referme pas et reste exposé à la poussière.
  • Batterie plus compacte : l’autonomie est un peu plus faible que sur le Canon R7 et le modèle de batterie n’est pas partagé par les autres appareils plein format. 
  • Batterie et port SD au même endroit : il n’y a qu’un seul port SD et il est moins bien placé (un peu gênant quand on est sur trépied). 
  • Construction plus plastique : revêtement moins haut de gamme, avec des boutons un peu plus rigides que sur les Canon R7, R5 et R6. 
  • Absence de port casque : malgré les nombreux ports, il n’y a rien pour brancher un casque.
  • 4K 60 FPS avec un crop de 1,5x : c’est quand même une bonne nouvelle, parce qu’à ce prix-là, on a rarement de la 4K 60 FPS. 
  • Obturation mécanique limitée à 1,4 millièmes de seconde : mais vous avez accès à 1/16 millième de seconde en obturation électronique (c’est mieux qu’un Canon R5 !). 
  • AF moins sensible (4V) : ce sera plus difficile de faire la mise au point dans le quasi noir, mais ça n’arrive pas tous les jours normalement !

Voilà pourquoi il coûte moins cher que le Canon R7. Mais attention, si vous avez un budget limité et que tous ces points ne sont pas des priorités pour vous, foncez ! 

Les points forts du Canon EOS R10 

Vous allez voir, le rapport qualité/prix du Canon R10 est impressionnant. Vous en aurez pour votre argent, très clairement ! Voici tous ses avantages. 

Compacité 

Le Canon EOS R10 est beaucoup plus compact que le Canon R7. Ça se voit difficilement en photo, mais quand vous l’avez en main, le boîtier est beaucoup plus léger. Pour certains d’entre vous, ça peut faire la différence !

Flash intégré 

C’est le seul boîtier de la gamme Canon qui vous propose un flash intégré. Si vous savez bien l’utiliser, vous allez clairement en tirer parti. Il y a aussi une grippe de flash et une grippe multi-interface. 

Photo prise avec le flash 

Attention, ce n’est pas un flash diffus ni quoi que ce soit. Il faut quand même avoir quelques bases pour réussir sa photo et ne pas se retrouver avec un truc horrible digne des années 2000, mais c’est très pratique d’avoir cette possibilité ! 

Viseur 

Même si le viseur n’a rien d’exceptionnel et qu’il n’est pas comparable aux viseurs présents sur des appareils ultra haut de gamme, je l’ai bien aimé ! Sur des boîtiers à ce prix-là, je suis habitué à avoir des viseurs minuscules (les Sony A6004 et A6006 m’ont traumatisé avec ça), mais là je trouvais ça suffisant. L’œilleton est de qualité et il permet vraiment d’isoler le soleil. Bref, le Canon R10 a un bon viseur ! 

Ergonomie 

Ce que j’ai bien aimé avec ce Canon R10, c’est qu’il est très ergonomique. La prise en main est excellente grâce au grip ! 

Bonne prise en main

Et surtout, il n’y a aucune pingrerie de la part de Canon. Tous les boutons sont présents, ils n’ont pas supprimé un bouton qui aurait été essentiel. Au final, je me suis retrouvé sur un boîtier ultra intuitif et agréable à utiliser, comme les autres modèles Canon (R7, R5 et R6). 

Pour de l’entrée de gamme, tout y est ! 

Écran tactile 

On retrouve sur ce Canon R10 un écran tactile similaire à celui du R6. Il est très lumineux, le tactile répond au doigt et à l’œil, on voit bien en extérieur… C’est une excellente qualité pour un appareil entrée de gamme ! Si on ne me disait pas que le boîtier coûte 999 €, je n’aurais jamais deviné. Et pourtant, j’en ai vu des boîtiers à ce prix-là. C’est de loin ce qui se fait de mieux (pour l’instant en tout cas 😉). 

Menus complets 

Les menus sont hérités du Canon R3. Il y a tout ce qu’il faut, y compris des fonctionnalités qu’on ne retrouve pas sur le Canon R5. Un petit aperçu de ce qui vous attend : 

  • Suivi du sujet 
  • Mode rafale RAW 
  • Panorama 
  • Focus bracketing compilé à l’intérieur du boîtier
  • Vidéos TimeLapse

Canon n’a rien enlevé dans les menus, je suis ravi ! 

Processeur et AF identique au Canon R3

Le Canon R10 inaugure le même processeur que dans toute la gamme Canon, y compris les algorithmes du Canon R3. Et quand on connaît les performances AF du Canon R3, c’est une très bonne nouvelle ! Vous allez voir, l’AF du Canon R10 est excellent. 

Réactivité de l’AF 

Une tourterelle passe d’un coup devant moi, je n’ai pas le temps de faire le focus, et hop l’AF l’accroche direct ! Et en plus, le sujet est 100 % net. Ce qui fait la qualité d’un autofocus, c’est avant tout son processeur et la qualité des algorithmes. Bingo, le Canon R10 a tout ce qu’il faut. 

J’ai testé l’AF dans d’autres situations, sur des mouvements assez compliqués à suivre (ma fille qui saute sur un trampoline, des manèges lancés à pleine vitesse, etc.) et toutes les photos sont parfaites. Une vraie réussite ! 

La seule différence avec le Canon R7, R6 et R5, c’est qu’il y a un tout petit peu plus de déchets, mais ça se joue entre 1 à 5 %. C’est vraiment pas grand-chose !

Autofocus 4V, vraiment moins sensible ? 

L’une des particularités de ce Canon R10, c’est d’avoir un AF moins sensible que les autres. J’ai voulu tester ça sur le terrain pour voir si la différence était vraiment notable. 

Résultats ? Après une soirée à prendre des photos à la foire (un environnement très challengeant pour l’autofocus), je n’ai eu AUCUN problème. Et pourtant, il faisait sombre, les manèges vont à une vitesse folle, il y a des lumières et des spots dans tous les sens… Même dans ces conditions, le Canon R10 a tenu le coup. 

Ne vous inquiétez pas pour ces 4V, c’est un appareil que vous pouvez facilement emmener en soirée. Il faudra simplement faire attention à ne pas être trop en basse luminosité, mais tant que vous n’êtes pas dans le noir, ça passe largement ! 

Buffer limité 

Le gros inconvénient, c’est le buffer un peu court : 

460 JPEG / 29 RAW en mécanique et 70 JPEG / 21 RAW en électronique. 

Pour moi, c’est vraiment léger. C’est encore plus limité que sur le Canon R7 ! Je vous le disais dans le test du Canon R7, c’était déjà difficile à gérer : il y avait des coupures de quelques secondes le temps de vider le buffer et de pouvoir reprendre les photos. Avec ce Canon R10, les coupures sont 2x plus longues !

L’idéal, c’est d’éviter les rafales en RAW, le buffer est bien trop court. Vous pouvez à la limite tester en CRAW, mais c’est un peu juste aussi. Le Canon R10 s’utilise de préférence en JPEG, c’est là qu’il offre son plein potentiel. 

Une fois en JPEG, tout va bien ! Je ne me suis pas senti opprimé par la rafale, il n’y a eu aucun trou, bref, ça fonctionne très bien. 

Mode vidéo 

Le Canon R10 ne manque pas non plus d’atouts en vidéo : 

  • 4K 25 FPS 
  • 4K 50 FPS 
  • Pas de surchauffe (un gros plus quand on connaît les problèmes de surchauffe du Canon R5 et R6 !) 
  • Pas de limites de temps d’enregistrement 
  • 2 niveaux de stabilisation (numérique et numérique optimisé avec un crop) 
  • Mode vidéo HDR 

Au niveau de la stabilisation, on ne s’en sort pas trop mal grâce à la stabilisation des objectifs et à la stabilisation numérique.  

Attention : lorsque vous êtes en vidéo HDR, vous n’avez plus de stabilisation. 

Les points faibles du Canon EOS R10

Dynamique

Le Canon R7 a une meilleure dynamique que le Canon R10, mais rien d’étonnant face à la différence de prix entre les deux ! Sur le Canon R7, on voit bien que les branches ne sont pas cramées, on a gardé un peu de vert sur le gazon et il y a plus de détails dans la photo. 

Au niveau de la montée en ISO et de la gestion du bruit, c’est la même chose. Le Canon R7 s’en sort mieux, il y a moins de bruit que sur le R10. 

La montée en ISO n’est clairement pas la meilleure disponible sur le marché, mais ça correspond à son petit prix ! En JPEG, j’étais plutôt satisfait du résultat. La plupart de mes photos étaient prises à ISO 6400 ou ISO 12800. 

Mais si vous êtes du genre à zoomer à 100 % dans la photo pour analyser chaque pixel, vous risquez d’être déçu. Il existe beaucoup mieux sur le marché (mais plus cher !). 

En bref, les photos sont superbes mais il ne faut pas trop regarder dans le détail ni pousser l’appareil dans ses retranchements. La montée en ISO reste plus faible que sur un Canon R7, R6, R5 et R3. 

Rolling shutter 

Rolling shutter prononcé

Le rolling shutter est encore moins bon que celui du Canon R7. Tout est complètement tordu ! 

Rafale de 23 i/s inutilisable 

Impossible de faire une rafale de 23 i/s à cause du buffer limité. Pour moi, on est plutôt sur un boîtier à 8 i/s. C’est vraiment le juste milieu pour avoir suffisamment d’amplitude de buffer. Les 23 i/s en obturation électronique, c’est surtout du marketing ! Sur le terrain, c’est quasiment impossible. 

—> Voilà pour les limitations ! Mais avec un prix de 999 €, c’est largement raisonnable. Il ne faut pas s’attendre à des miracles. 

Quels objectifs mettre sur ce Canon R10 ? 

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Je vous conseille : 

Il s’associe très bien à cette gamme de focales fixes que j’adore : prix raisonnable, ouverture lumineuse pour éviter de monter dans les ISO, bokeh de folie… Prenez l’un de ces objectifs, vous ne le regretterez pas ! Si vous aimez faire des portraits, je vous recommande le RF 50mm f1.8. Il coûte seulement 229 € et les portraits déchirent. 

 

En conclusion

À ce prix-là, le Canon R10 est vraiment le meilleur appareil photo sur le marché. Son rapport qualité/prix est juste imbattable. Rien qu’avec son système AF et son mode vidéo, il égale certains boîtiers qui coûtent 3x plus cher ! Pour les budgets serrés, c’est le choix idéal. Le seul cas dans lequel je vous conseillerais plutôt le Fujifilm X-S10 à la place, c’est si vous faites beaucoup de photos dans des environnements sombres. À part ce cas bien précis, le Canon R10 a tout pour lui. 💪

9/10

  • Autofocus bluffant
  • Excellent mode vidéo
  • Rapport qualité/prix
  • Ergonomie intuitive
  • Pas de stabilisation
  • Qualité en basse luminosité

Navigation

Catégories

5 erreurs de débutants

couverture BlogPhoto

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Canon. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés