nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Canon RF 135mm f1.8 L IS USM : le meilleur objectif pour les portraits ?

test Canon RF 135

Table des matières

Très attendue par les portraitistes, la focale fixe 135 mm fait son entrée dans la monture hybride RF. Celle-ci appartient à la gamme L, l’ultra haut de gamme de chez Canon. Entre ouverture lumineuse à f1.8, stabilisation 8 stops, bokeh profond et piqué incroyable, voici les performances du Canon RF 135mm f1.8 L IS USM

Les caractéristiques du Canon RF 135mm f1.8 L IS USM 

  • Type de monture : Canon RF 
  • Dimensions : 130,3 x 89,2 mm (diamètre x longueur)
  • Poids : 990 g 
  • AF : moteurs USM 
  • Ouverture maximale : f/1.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 17 éléments répartis en 12 groupes
  • Diaphragme : 9 lamelles 
  • Rapport de reproduction : 0,26x 
  • Distance de mise au point minimale : 0,7 m 
  • Diamètre du filtre : 82 mm 
  • Tropicalisation : oui
  • Stabilisation : oui 
  • Pare-soleil : inclus
  • Compatibilité TC : non 
  • Prix : 2 699 € 

Présentation physique du Canon RF 135mm f1.8 

Un beau bébé ce 135 mm f1.8 ! Avec cette gamme-là, il ne faut pas s’attendre à un objectif compact. 

Mais le plus intéressant, c’est que Canon a enfin ajouté des petits boutons qui tombent bien sous le pouce, aussi bien en paysage qu’en portrait. Avant on trouvait ça que sur les 400 mm f2.8 ou 600 mm f4. Un revirement plutôt sympa de la part de Canon ! 

Pour le reste, rien de plus classique : 

  • Bouton AF/MF 
  • Bouton pour activer la stabilisation 
  • Bague de mise au point 
  • Bague de commande en bout de fût 

Quelles utilisations avec une focale 135 mm ? 

J’ai pu utiliser cet objectif pendant 2 semaines en Espagne, et j’ai fait tous les sujets possibles et imaginables. C’est le gros avantage d’un objectif comme ça, il s’adapte à toutes les situations. Et avec sa belle séparation des plans et la qualité du bokeh, les photos sont toujours sublimes. Son ouverture lumineuse à f/1.8 est aussi très pratique pour des photos en intérieur

Test du Canon RF 135mm f1.8 : des performances haut de gamme 

Piqué

Piqué au centre à f1.8 (gauche) vs f2.8 (droite)

En comparant le piqué au centre à f1.8 et f2.8, on s’aperçoit qu’il n’y a quasiment aucune différence. Le piqué est maximal dès la pleine ouverture. Il est capable de remplir les 45 Mpx sans problème. 

Selon les rumeurs, Canon serait en train de travailler sur un Canon R1 qui pourrait atteindre entre 80 et 100 Mpx. Alors forcément, quand ils sortent un nouvel objectif, ils savent que l’objectif devra répondre à des résolutions beaucoup plus élevées qu’aujourd’hui. Et ça se voit ! Ce RF 135 mm f1.8 est clairement taillé pour beaucoup plus que 45 Mpx.

Piqué sur les côtés à f1.8 (gauche) et f2.8 (droite)

Sur les côtés, on voit qu’il y a un peu plus de vignettage à f1.8, mais le piqué reste homogène dès la pleine ouverture, et ce sur tout le spectre focal. 

Proxy-macro

Cet objectif vous permet aussi de faire un peu de proxy-macro. La finesse des détails dans les photos est impressionnante ! Dans des conditions de reportage, c’est un excellent atout. 

Bokeh 

Le bokeh est bien crémeux, pas trop nerveux. La forme des billes est standard, avec des billes bien rondes au centre et des billes en œil-de-chat sur les bords. Il faut attendre f2.8 pour avoir des billes bien rondes dans toute l’image. 

Il n’y a pas d’aberrations chromatiques ni d’onion-ring, c’est très réussi ! 

Quand il y a beaucoup de lumière, le bokeh n’est pas aussi doux qu’avec le RF 85mm f1.2 DS, mais il s’en sort quand même bien ! 

Autofocus

J’ai testé l’autofocus à 40 i/s. C’est de la folie, ça permet un découpage extrême de l’action ! Je vous épargne toutes les photos de la rafale, mais sachez que 98 % des photos sont nettes. L’autofocus ne lâche rien, y compris jusqu’au moment le plus difficile où mon fils se rapproche au plus près de l’appareil.

Bref, vous n’aurez aucun problème d’autofocus avec ce type d’objectif ! 👌

Focus-breathing

Quand j’ai testé le focus-breathing, je n’ai rien trouvé. J’étais très content que Canon ait enfin réussi à faire un objectif sans focus-breathing, puis je me suis rappelé d’une chose… 

J’avais activé la nouvelle option du Canon R6 Mark II qui permet de compenser le focus-breathing. Et comme cet objectif est compatible, le focus-breathing était totalement masqué. 

L’option marche très bien, mais dès que vous l’enlevez, c’est le jour et la nuit… Le focus-breathing est assez extrême, on perd une grosse partie de l’image en changeant la mise au point. 

Défauts optiques

Vignettage 

Ce Canon RF 135mm f1.8 est assez sensible au vignettage, surtout à f1.8. Il commence à disparaître à f2, mais il faut attendre f4 pour ne plus en avoir du tout. 

L’avantage, c’est qu’on est sur un objectif dédié au portrait. Et en photo de portrait, on aime bien avoir cet effet de vignettage (s’il n’y en a pas, on finit d’ailleurs par le rajouter en post-traitement…). Pour moi, ce n’est pas du tout un problème ! 

Flare

J’ai noté un peu de flare à toutes les ouvertures, notamment à f1.8 avec une perte de contraste assez forte en étant face au soleil.Ce phénomène ne s’empire pas en fermant l’ouverture, mais ça ne s’améliore pas non plus ! 

Sur certains angles, on reste sur un objectif qui présente du flare, il faut le savoir. 

Aberrations chromatiques

Je n’ai pas réussi à trouver d’aberrations chromatiques à f1.8 et à toutes les autres focales. On voit que c’est du haut de gamme, aucun doute à avoir ! 

Distorsion

Même constat concernant la distorsion, elle est impossible à trouver. 

Stabilisation

Photo prise à 0,5 seconde à main levée

Je me suis amusé à tester la stabilisation. Résultats, toutes les photos sont nettes à 0,5 seconde et à main levée. J’ai même réussi à avoir des photos nettes à 135 mm avec des poses de 1 seconde. La stabilisation de 8 stops fait bien son job ! 

Est-ce que le Canon RF 135mm f1.8 peut s’utiliser en astrophotographie ? 

Comme je n’étais pas sur une monture équatoriale, j’étais un peu limité pour tester les performances du RF 135mm f1.8 en astrophotographie. Malgré tout, on peut voir l’essentiel : 

  • Absence totale d’aberrations chromatiques 
  • Étoiles sans coma ou effet de satellite 

Cet objectif va faire des merveilles en astrophotographie

En conclusion

Ce Canon RF 135mm f1.8 mérite son badge L, c’est une certitude ! C’est sûr qu’il coûte cher, mais ça vaut tellement le coup… Un objectif qui ne fait aucun compromis, qui vous accompagne pendant 15 ans et avec lequel vous pouvez travailler tous les jours, ça ne court pas les rues. 

9/10

  • Piqué haute définition
  • Autofocus imbattable
  • Ouverture lumineuse
  • Stabilisation 8 stops
  • Focus-breathing assez marqué
  • Présence de flare

Navigation

Catégories

5 erreurs de débutants

couverture BlogPhoto

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Canon. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés