Comparatif Canon RF 85 f1.2 vs 85 f2 MACRO : un duel serré

comparatif Canon 85mm F1.2 vs F2

Après le test du Canon RF 85 mm f1.2 L USM et du 85mm F2 MACRO IS STM (la version plus abordable), c’est le moment de comparer ces deux objectifs ! Disponibles en monture RF et dédiés à de la photo de portrait, ces objectifs sont quasiment les mêmes, à un détail près : un prix 4 fois plus élevé pour la version f1.2. Face aux performances exceptionnelles du 85 mm 1.2, est-ce vraiment intéressant d’acheter le 85 mm f2 ? Voici leurs différences et leurs points forts. 

Ce qui différencie le Canon RF 85 mm f1.2 du Canon 85 mm f2 MACRO 

La première chose qui saute aux yeux, c’est bien évidemment le prix (700 € pour le 85 mm f2 et 3 000 € pour le 85 mm f1.2) et la compacité. Le plus cher est aussi le plus lourd et le plus encombrant (près de 1,2 kg contre seulement 500 g pour le 85 f2). Pour le reste, c’est plus difficile de les départager. 

Les possibilités de prise de vue 

Un objectif qui ouvre à 1.2 n’est pas fait pour de la photo en gros plan. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une partie de votre sujet sera floue. Sur cet exemple, ce sont le nez et les oreilles qui sont flous. 

Alors évidemment, vous avez plus de bokeh. Mais comme vous n’avez pas assez de profondeur de champ pour faire rentrer votre sujet dans l’image, ça ne sert pas à grand-chose… 

Une version 1.2 va surtout vous servir pour photographier des sujets en pied, tout en restant éloigné. Dans ce cas-là, vous pourrez facilement détacher votre sujet de l’arrière-plan grâce à la grande ouverture. Avec un objectif f2, vous n’arriverez pas autant à détacher votre sujet. Et bien sûr, une ouverture à 1.2 permet d’éviter de trop monter dans les ISO en condition de basse luminosité. Vous conservez ainsi toute la qualité de votre image. 

En bref, si vous avez besoin d’un objectif couteau suisse, c’est plutôt vers le 85 mm f2 qu’il faudra vous tourner. Le 85 mm f1.2 est surtout centré sur les portraits. 

La profondeur du bokeh 

Sans surprise, la différence de bokeh est bien visible. À f2, les deux objectifs sont homogènes au centre. Sur le Canon RF 85 mm 1.2, les billes de bokeh sont un peu plus grandes. On voit bien qu’on est sur une gamme L : toute l’image est homogène, il n’y a pas que le centre qui est optimisé. Le F2 produit quelques billes en forme d’œil-de-chat, surtout sur les côtés. 

La mise au point en vidéo 

Le RF 85 mm f1.2 est juste magique. Il ne perd jamais la mise au point, alors que j’ai réussi à piéger le F2. Pour autant, on est sur deux objectifs avec une excellente mise au point : l’un profite d’un moteur ASTM et l’autre du moteur USM-Nano, l’un des plus rapides. 

La stabilisation 

Sur le papier, c’est la stabilisation qui différencie vraiment ces objectifs. Le 85 mm f2 est stabilisé, alors que l’autre non. Malgré tout, je n’ai pas réussi à voir de différences sur des plans en mouvement. Comme le capteur des Canon R5 et R6 est stabilisé, le RF 85mm f1.2 n’est pas si pénalisé que ça. 

Deux objectifs difficiles à départager 

Un piqué comparable 

Au niveau de la qualité optique, il n’y a vraiment rien à signaler. Les deux sont excellents dès la pleine ouverture. Il n’y a que le rendu des couleurs et du contraste qui est un peu différent, mais rien d’anormal. Et comme le f1.2 a moins de contraste, c’est même un avantage pour de la photo de portrait. Plus vous fermez l’ouverture, plus ils seront à égalité. Là où la différence se creuse, c’est sur les côtés. Le RF 85 mm f1.2 est parfaitement homogène dès 1.2, alors que les bords sont un peu moins qualitatifs sur la version f2. 

Des défauts optiques bien contrôlés 

La manière dont la lumière est diffusée est plutôt similaire sur ces deux objectifs. Les flare et autres défauts optiques sont donc les mêmes, il y a très peu de différences. Il n’y a que les aberrations chromatiques et le vignettage qui sont légèrement mieux contrôlés sur le RF 85 mm f1.2

Voilà, ce comparatif touche maintenant à sa fin. Vous l’avez compris, il s’agit de deux objectifs extraordinaires. Peu importe celui que vous choisissez, vous ne pouvez pas être déçu !

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

1 comment

  1. Bonjour Damien, un vrai plaisir à chaque fois de voir tes vidéos. On te sent même devenir (presque) un passionné de Canon depuis qu’ils ont mis un R sur les 5 et 6!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :