nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Canon RF 24 mm f1.8 Macro IS STM : grand angle lumineux

Test Canon RF 24mm F1.8 IS STM MACRO

Table des matières

Pour compléter sa gamme de focales fixes lumineuses, Canon vous propose désormais un objectif 24 mm f1.8 grand public. Son nom complet (Canon RF 24 mm f1.8 MACRO IS STM) dit déjà beaucoup de choses :

  • ouverture f1.8 MACRO pour un rapport de grossissement ultra intéressant.
  • IS : stabilisation intégrée. 
  • STM : moteurs autofocus moins rapides que des moteurs USM. 

Et sur le terrain, qu’est-ce que ça donne ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet !

Les caractéristiques du Canon RF 24 mm f1.8 MACRO IS STM 

  • Type de monture : Canon RF 
  • Dimensions : 63,1 x 74,4 mm (diamètre x longueur)
  • Poids : 270 g 
  • Ouverture maximale : f/1.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Autofocus : moteurs STM 
  • Construction optique : 11 éléments répartis en 9 groupes
  • Diaphragme : 9 lamelles 
  • Rapport de reproduction : 0,5x
  • Distance de mise au point minimale : 0,14 m 
  • Diamètre du filtre : 52 mm 
  • Tropicalisation : non
  • Stabilisation : oui (5 stops/6,5 stops)
  • Prix : 749 € 

Ce Canon RF 24 mm f1.8 vient compléter la gamme de focales fixes grand public que Canon est en train de développer. Il ne manquait plus que lui aux côtés du RF 16 mm f1.8, du RF 35 mm f1.8 et du RF 50 mm f1.8

Les forces de cette nouvelle gamme ? Ouverture lumineuse, poids plume, prix abordable… Pile ce qu’il faut pour des boîtiers APS-C !

À noter : les objectifs équivalents des concurrents coûtent beaucoup plus chers (999 € pour le Sony 24 mm f1.8 et 1 179 € pour le Nikon Z 24 mm f1.8. Alors évidemment, on est sur un objectif de série S, et non la série L haut de gamme de chez Canon. Mais ça n’en reste pas moins un objectif très bien positionné sur le marché. 

Ergonomie et design : le look habituel de chez Canon 

La construction reste classique, mais il ne manque rien ! 

  • bouton AF/MF ;
  • bouton pour activer ou désactiver la stabilisation ;
  • bague de mise au point relativement souple ;
  • bague de commande crantée (possibilité d’y ajouter une fonction) ;
  • zoom externe qui s’étend légèrement pendant une mise au point très proche.

Les photos que vous pouvez avoir avec un objectif grand angle 

J’ai eu l’occasion de tester ce Canon RF 24 mm f1.8 durant un stage photo et j’étais ravi ! L’ouverture f1.8 permet d’isoler facilement le sujet de l’arrière-plan, le soleil en étoile apparaît rapidement en fermant à f16, la déformation des visages offre des portraits originaux… C’est une focale que j’aime beaucoup ! Pour voir ce que ça donne, voici quelques exemples de photo. 

Test des performances optiques du Canon RF 24 mm f1.8

Piqué

Si vous avez l’habitude de mes tests, vous savez que je ne teste pas le piqué sur des mires avec une focale grand-angle. Ce n’est pas du tout un usage prévu par les ingénieurs, ça ne servirait à rien d’évaluer le piqué de cette manière ! À la place, je préfère le tester sur de vrais paysages, en conditions réelles.

Testé sur un Canon R5, le piqué est très bon dès la pleine ouverture. Il s’améliore un peu à f4, mais la différence n’est pas si flagrante. 

Ce n’est qu’en allant sur les extrêmes que le piqué diminue. Il n’y a pas du tout d’homogénéité à pleine ouverture, il faut vraiment attendre f2.8 pour avoir un piqué acceptable sur les côtés. À f4 et f5.6, le piqué est beaucoup plus joli. 

C’est simplement un objectif avec un piqué excellent au centre à pleine ouverture, mais dont l’homogénéité n’est pas parfaite. On aurait aimé avoir une belle homogénéité dès la pleine ouverture, mais l’objectif coûterait beaucoup plus cher !  

Macro

Objectif macro oblige, la mise au point est possible dès 14 cm, avec un ratio de grossissement de 0,5 x. Vous allez pouvoir travailler très près de votre sujet pour faire des mises au point au plus proche. Sur le terrain, c’est un gros point fort !   

Bokeh

Le bokeh est sublime, je n’ai rien à lui reprocher ! Les billes de bokeh ne sont pas spécialement rondes, on est plutôt sur des billes en œil-de-chat. En revanche, pas d’onion-ring à signaler, le bokeh est assez clean. Il y a quelques aberrations chromatiques autour des focus ball, mais elles s’enlèvent très facilement en post-traitement. 

Attention : les griffures visibles dans les billes rondes ne viennent pas de l’objectif, mais de mes LED. 

Autofocus

L’autofocus n’est pas aussi rapide qu’un moteur USM (surtout sur des actions très rapides), mais en y allant plus doucement, les photos sont 100 % nettes. 

Il n’y a que dans certaines situations complexes (quand ma chienne court vers moi à fond les ballons par exemple) où le focus est un peu en retard. 

Sur des scènes du quotidien, l’AF fait un très bon boulot. Et en vidéo, c’est la même chose ! Pas d’hésitation, y compris en 120 FPS.

💡 À noter : le focus-breathing est assez présent en vidéo. En changeant la mise au point, on a l’impression que l’objectif est en train de zoomer. 

Défauts optiques

Comme sur la plupart des objectifs grand public, la gestion des défauts optiques n’est pas 100 % parfaite.

  • Vignettage : présent à pleine ouverture, commence à disparaître à f2.8, puis disparaît complètement à partir de f4. 
  • Flare : niveau assez raisonnable, apparaît surtout en étant face au soleil à f8, mais rien d’anormal sur ce type d’objectif ! 
  • Aberrations chromatiques : assez présentes, elles ne disparaissent pas vraiment (même à f4-f5.6). Le niveau reste correct malgré tout. 
  • Distorsion : distorsion en barillet, automatiquement corrigée si vous shootez en JPEG, ou à corriger en RAW via les profils de correction sur Lightroom et Capture One

Parlons maintenant du soleil en étoile, une des grandes forces des objectifs Canon ! Avec un objectif 24 mm f1.8, vous allez pouvoir vous faire plaisir et jouer facilement avec le sunstar. Il apparaît dès f8 et il est sublime à f16. 

Exemple de soleil en étoile à f16 

Le Canon RF 24 mm f1.8 est-il fait pour l’astrophotographie ? 

Ouverture f1.8, grand angle de 24 mm… En voilà des caractéristiques idéales pour l’astrophotographie ! Malheureusement, au vu du manque d’homogénéité, des aberrations chromatiques et de la distorsion, ça risque de poser un peu problème. 

Au centre, les étoiles brillent en violet à cause des aberrations chromatiques. Et en astrophotographie, c’est un effet qu’on préfère éviter ! On retrouve aussi l’effet de wings, c’est-à-dire des étoiles qui s’étirent sur les côtés comme des satellites. Quant aux bords de l’image, le piqué n’est pas incroyable.

En bref, ce Canon RF 24 mm f1.8 est très bien pour débuter en astrophotographie, mais ce n’est pas non plus l’objectif idéal. 

En conclusion

Ce Canon RF 24 mm f1.8 s’associera très bien aux capteurs APS-C du Canon R7 ou R10. C’est l’ensemble idéal pour rester polyvalent sur le terrain : paysage, portrait, macro, vlog vidéo… Un vrai couteau suisse qui plaira à tout le monde. Bref, il a énormément de qualités optiques et ses défauts sont vite oubliés quand on voit son prix et sa compacité !

7.5/10

  • Grand angle lumineux
  • Piqué satisfaisant
  • Léger et compact
  • Petit prix
  • Manque d'homogénéité
  • Aberrations chromatiques et distorsion gênantes en astrophotographie

Navigation

Catégories

5 erreurs de débutants

couverture BlogPhoto

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

Une réponse

  1. Bonjour Damien,

    Merci pour cet excellent test.
    Je possède le Canon EF 24mm f/1.4L II USM monté sur mon R5.
    A mes yeux, les limites optiques sont un peu dépassées en terme de piqué (même en fermant) par rapport à la définition du capteur qui doit être trop exigeant pour les anciennes formules optiques EF. Ce n’est pas vraiment sharp sharp.
    Le 24mm RF 1.8 serait t-il un peu meilleur en attendant un éventuel 24mm RF L ? (Pour du reportage, du mariage.)

    Merci pour ton magnifique travail !

Les commentaires sont fermés.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Canon. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés