Canon R5 et R6 : les 8 bonnes raisons de choisir ces hybrides

Canon R5 canon R6

Le Canon R5 et le Canon R6 sont probablement les deux meilleurs appareils de cette année 2020. Après le test complet, je vous avais fait un petit récapitulatif sur leurs petits et gros défauts. Mais finalement, je n’ai jamais précisé tout ce qu’ils avaient de génial ! C’est maintenant chose faite. Voici les 8 choses que j’aime sur ces hybrides. 

1 – L’écran et le viseur 

Les viseurs des hybrides sont beaucoup moins faciles à concevoir que les viseurs optiques des reflex. Mais ce qui va faire qu’on se sent bien ou non avec, c’est le nombre de mégapixels et le taux de rafraîchissement. Et sur le Canon R6, on est à 120 i/s. C’est vraiment ce qui se fait de mieux sur le marché et qui reste le plus agréable à utiliser. Avec une telle vitesse, on se rapproche de la qualité d’un viseur optique. Quand vous suivez une action (même en mouvement), il n’y a aucun lag.

Quant à l’écran, il est quasiment parfait : sur rotule, assez grand, et surtout avec un tactile très réactif ! Tout est fluide, on a vraiment l’impression d’être sur un smartphone. Et c’est loin d’être le cas sur les autres boîtiers. En plus, tout est pensé pour être tactile (y compris les menus). Tous les appareils devraient être comme ça. 

2 – L’absence de tâches sur le capteur 

Comme le capteur des hybrides n’est pas protégé par un miroir, les tâches sont un vrai problème. Mais avec les Canon R5 et R6, le constructeur a eu la bonne idée d’ajouter un rideau qui se ferme quand on change l’objectif. Résultat, je n’ai toujours pas nettoyé une seule fois le capteur alors que je l’utilise depuis plus de 4 mois. Quand on sait que je nettoie mes capteurs Sony quasiment toutes les semaines, ça fait une vraie différence ! 

C’est un détail qui peut vous sembler minime, mais à l’usage, c’est ce qui rend l’utilisation de ces appareils bien plus facile. 

3 – Les menus bien rangés 

Sur les hybrides, les menus sont souvent décriés. Complexes et mal organisés, c’est assez difficile de s’y retrouver. La preuve, voilà ce qu’on trouve souvent : 

Chez Canon, c’est beaucoup plus clair : 

Ils ont eu la bonne idée d’aérer le menu et de classer les options par ordre logique. Et ça change tout ! Quand on cherche quelque chose, on le trouve assez rapidement. Si vous avez un Sony, je parie que vous vous êtes déjà arraché les cheveux pour trouver une petite option. 

4 – Le format CRaw 

Ce n’est pas une nouveauté, il y a toujours eu des fichiers RAW compressé sans perte (sauf chez Sony). Mais cette fois-ci, Canon a frappé fort avec un format CRaw qui pèse deux fois moins lourd que le fichier d’origine et sans aucune perte de qualité

5 – La longueur de rafale 

Grâce aux fichiers RAW compressés, la rafale est quasiment infinie. C’est absolument exceptionnel. Habituellement, les rafales durent entre 3 à 4 secondes. Avec le Canon R5 ou le Canon R6, on a l’impression qu’elles ne s’arrêtent jamais. En plus, il vous suffit d’une carte SD classique et non pas d’une CF-Express comme chez Nikon. 

Et c’est sans compter la précision de l’autofocus. Pour moi, c’est l’un des meilleurs systèmes AF sur le marché. Il détecte tous les visages, même les plus petits. Tout cela va vraiment vous simplifier la vie ! 

6 – Une gamme prometteuse d’objectifs 

Le RF 70-200 (à gauche) par rapport au Fujifilm XF 70-200 (à droite)

Avec le 70-200 mm f2.8, le 15-35 mm f2.8, le 85mm f2 MACRO, le 50 mm f1.8 et tous les autres objectifs en monture RF, Canon est en train de créer une superbe gamme. Ils ont la bonne idée de ne pas chercher à refaire les anciennes gammes d’objectifs, mais plutôt à en créer une nouvelle avec des objectifs originaux.

7 – L’efficacité de la stabilisation 

Grâce à la stabilisation numérique intégrée, Canon a vraiment atteint un excellent niveau. Vous ne trouverez pas mieux sur le marché. Et pourtant, c’est loin d’être facile de réussir à stabiliser un capteur plein format ! Panasonic y arrive très bien, mais les boîtiers sont énormes. Le mieux, ça reste les derniers Canon R5 et R6. Il peut juste y avoir un peu de wobbling en fonction de la focale, mais rien de bien méchant. 

8 – Des fonctions agréables à utiliser 

TimeLapse intégrée 

Sur les hybrides Fujifilm ou Sony, il n’y a pas encore cette option. C’est donc un vrai plaisir de pouvoir l’utiliser sur le Canon R5 ou le Canon R6. Le Timelapse est disponible dès la fin de la vidéo, et vous pouvez le partager directement sur les réseaux sociaux. En plus, les résultats sont au rendez-vous : lissage de l’exposition, changement de luminosité… Je valide ! 

Focus Bracketing 

Cette fonction fait tout ce qu’il faut : elle calcule le nombre d’images qu’il vous faut et fait la prise de vue. C’est vraiment du bon boulot. Et comme ces solutions sont loin d’être proposées sur tous les boîtiers, ça va vraiment vous faciliter la vie ! 

Les avantages du Canon R5 par rapport au Canon R6 

La dynamique 

Le Canon EOS R5 a une dynamique assez bluffante. Sur un capteur haute résolution de 45 Mpx, on est sur une dynamique équivalente au Sony A7 III et supérieure à celle du Sony A7R IV. Pourtant, Canon revenait de loin, mais ils ont réussi à bien se rattraper. 

Le rulling shutter 

Si vous voulez profiter du meilleur rulling shutter, c’est le Canon R5 qu’il vous faut. Il n’y a que le Sony A7S III qui fait mieux que ce Canon. Mais pour un 45 Mpx, les performances sont tout simplement bluffantes ! 

En bref, voilà pourquoi je trouve que les Canon R5 et R6 sont les meilleurs appareils photo de l’année. Pour l’instant, ce sont les seuls à proposer un tel niveau de technologie. D’ici quelques années, toutes ces options devraient devenir les prochains standards du marché. Mais en attendant, c’est difficile de trouver mieux ! 

Et vous, pourquoi vous aimez ces appareils ? 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

%d blogueurs aiment cette page :